8 June 2020

In Bed with Jack Kerouac

On the Road.
admin7153

ÊTRE COOL

« Pour le hipster, Charlie Parker était la référence. Le hipster est un homme souterrain. Il est à la Seconde Guerre mondiale ce que le dadaïste était à la première. Il est amoral, anarchiste, doux et civilisé au point d’en être décadent. Il est toujours dix pas en avant des autres à cause de sa conscience, ce qui peut le conduire à rejeter une femme après l’avoir rencontrée parce qu’il sait où tout cela va mener, alors pourquoi commencer ? Il connaît l’hypocrisie de la bureaucratie, la haine implicite des religions, quelle valeur lui reste-t-il à part traverser la vie en évitant la douleur, surveiller ses émotions, “être cool” et chercher des moyens de “planer”. Il cherche quelque chose qui transcende toutes ces conneries et il le trouve dans le jazz. »
Frank Tirro

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on google
Share on whatsapp
Share on email

trackList

Bob McFadden & Dor – The Beat Generation
Lee Konitz – Sound Lee
Jack Kerouac – Deadbelly
Edd Byrnes – Kookie’s Mad Pad
Oscar Brown – Dat Dere
Dave Von Ronk – Hang Me, Oh Hang Me
Jack Kerouac – Charlie Parker
Charlie Parker – Scrapple From The Apple
Bob Dylan – Talkin’ New York
Tom Waits & Primus – Jack Kerouac on the Road
Jack Kerouac – When a Woman Loves a Man
Helen Humes – Be-Baba-Leba