25 May 2020

Cobb est brillant

J’étais chez moi, le téléphone sonne. C’était Miles. Il me dit : “Tu veux être dans mon prochain groupe ?”. J’ai répondu “ok”.
admin7153

COBB'S GROOVE

J’étais chez moi, le téléphone sonne. C’était Miles. Il me dit : “Tu veux être dans mon prochain groupe ?”. J’ai répondu “ok”.

La vie c’est simple comme un coup de fil. Jimmy Cobb nous a quitté et  depuis la fin des années 1950, il était un géant. Avec le contrebassiste Paul Chambers notamment, souvent aux côtés du pianiste Wynton Kelly il était de tous les enregistrements.

Le Mixanthrope s’est replongé dans la – riche – discographie du batteur et s’est rendu compte que, tranquillement, entre 1959 et 1960, il était l’homme de base de disques mythiques : Kind of Blue de Miles Davis, le live à Chicago du quintet de Cannonball Adderley, Gestion’ Together d’Art Pepper. Et une apparition, à l’aise, sur le Naïma de Giant Steps.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on google
Share on whatsapp
Share on email

trackList

Freddie Freeloader – Miles Davis – Kind of Blue 1959
Limehouse Blues – Cannonball Adderley Quintet in Chicago 1959
Naïma – John Coltrane – Giant Steps 1959
Passion Spring – Kenny Dorham Septet – Blue Spring 1959
Old Clothes – Winton Kelly Trio – Kelly Blue 1959
Black Diamond – Wayne Shorter – Introducing Wayne Shorter 1959
Dat Dere – Bobby Timmons Trio – This Here is Bobby Timmons 1960
Art Pepper – Softly as in a Morning Sunrise – Gettin’ Together ! 1960